Aller au contenu
Maxther

Peut-on utiliser n'importe quel masque contre un virus ?

Messages recommandés

En pleine pandémie mondiale, un des problèmes majeurs concerne la pénurie de masques de protection contre le virus. On trouve alors sur internet plein d'informations concernant les masques, et notamment à propos de leur fabrication maison.

 

mask.png

Les masques médicaux

Il existe plusieurs modèles de masque.

Premièrement, un masque chirurgical ne protège pas du virus, il est utile pour ne pas propager votre maladie.

Pour se protéger d'un virus il faut un masque FFP (pour Filtering FacePiece). Il en existe trois types :

  • Le masque FFP1 : c'est le masque de chantier. Il protège efficacement contre les poussières causées par le bricolage, quand on scie du bois, découpe de la faïence ou du béton, etc. Il filtre les grosses particules, les poussières.
  • Le masque FFP2 pour se protéger d'un agent pathogène comme un virus. Il filtre les particules microscopiques, de la taille d'une cellule biologique (virus, bactérie).
  • Le masque FFP3 est destiné pour filtrer les particules encore plus petites que les agents pathogènes : les nano-particules. L'utilisation la plus courante est contre les vapeurs d'amiante par exemple.

Rappelons que le masque FFP2 est réservé au personnel de santé. Si vous n'exercez pas d'activité médicale, respecter le confinement et les gestes d'hygiène suffit amplement à vous protéger, vous et les autres.

 

Révélation

Pour se protéger encore plus qu'un masque FFP3, il faut un masque à gaz, car en dessous de l'échelle des nano-particules, on atteint l'échelle des molécules et des atomes. A cette échelle, on ne parle plus de filtrage, car les gaz que l'on veut filtrer on une taille comparable au dioxygène qu'on veut laisser passer pour respirer. On parle alors de filtre chimique : des réactifs chimiques présents dans le masque vont réagir avec certaines molécules (que l'on veut filtrer) et ainsi les transformer en d'autres molécules inoffensives.

Par exemple en trempant un chiffon dans l'urine, les poilus pouvaient se protéger de façon rudimentaire contre la Bertholite. L’ammoniac contenu dans l'urine réagit chimiquement avec le dichlore de la Bertholite. Le dichlore et l’ammoniac sont tous les deux transformés en chlorure d’ammonium, qui bien que pouvant provoquer des irritations, est inoffensif comparé au gaz de guerre.

 

A l'échelle inférieure c'est l'échelle subatomique, et c'est la radioactivité par exemple. Et c'est pour cela que c'est si difficile de s'en protéger.

Voilà pour cette parenthèse pour compléter la liste des dangers invisibles.

 

 

Les masques fait maison

Vous l'avez compris, pour se protéger il faut appliquer le principe de la passoire. Pour avoir un masque efficace, comme le FFP2, il faut donc que les trous dans votre masque soit suffisamment petits pour ne pas laisser passer les virus, et suffisamment gros pour laisser passer l'air.

Un simple masque en tissu, s'il peut bloquer les poils de chat et prévenir vos allergies, ne peut absolument pas bloquer un virus. Pour le cas du SARS-Cov2, on parle d'un "gros virus". Il est gros comparé à d'autres virus, mais il ne faut pas oublier que l'on parle d'un objet de 125 nanomètres. Soit 10 000 fois plus petit qu'un millimètre.

Les mailles d'un tissu sont beaucoup trop larges pour empêcher les virus de passer.

On parle aussi d'utiliser des filtres à café. Certes les filtres à café ont des mailles beaucoup plus petites qu'un tissu normal de vêtement. Mais là encore un filtre à café permet de filtrer des particules d'une taille d'une dizaine de micromètres (un centième de millimètre). C'est encore 100 fois trop large pour un virus (même un "gros").

 

 


Les rumeurs selon lesquelles un masque fait maison suffit pour se protéger sont donc bien évidemment fausses. Elles se propagent à partir de nids de pseudo-sciences, et relayées par des charlatans, comme le Pr Henri Joyeux.

N'écoutez que les recommandations officielles et les scientifiques. Et dans ces cas là un peu de bon sens : si c'était aussi facile de se protéger d'un virus que de filtrer son café on n'aurait pas autant de problèmes.

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

Un article de France Info abordant plusieurs sujets dont l'efficacité des masques.

21149487.jpg
WWW.FRANCETVINFO.FR

Un document abondamment partagé prétend fournir des informations sur le virus ainsi que sur la manière de s'en prémunir. Il ne donne en réalité que des recommandations fausses ou sans fondement scientifique.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...

Information importante

Veuillez accepter les Conditions d’utilisation de notre forum avant son utilisation