Aller au contenu
Maxther

Les dangers d'une pandémie

Messages recommandés

A l'heure de la rédaction de cet article, l'Italie est un pays éteint à cause de la pandémie de coronavirus, et la France est sur le point de faire de même. On parle de couvre-feu militaire, de loi martiale, et surtout, on panique, pendant que d'autres minimisent encore et toujours les dangers. Faisons un point.

coronavirus-pandemie.jpeg

La létalité

Les dangers du coronavirus, et de manière générale d'une épidémie ou d'une pandémie sont multiple. Évidemment, le premier danger auquel on pense, est la capacité du virus ou de l'agent pathogène à tuer. Statistiquement cela ce traduit par la létalité. En moyenne le Covid-19 a une létalité de 3% à peu près, cela veut dire que statistiquement vous avez 3 chances sur 100 d'y rester si vous êtes infectés. Si cela est non négligeable, cela peu paraître peu, comparé à d'autres épidémies, comme les autres coronavirus :

Révélation

 

 

Pour cet aspect du danger il n'y a pas de solutions toutes faites : il faut trouver un remède. Pour le coronavirus, on a pas beaucoup de perspectives de remèdes. Ce qui nous expose a d'autres dangers...

 

L'infectiosité

Évidemment, le deuxième danger qui saute aux yeux c'est la capacité de l'agent pathogène à se propager. Bien sûr, plus il infectera de monde, plus il y aura de morts et autres séquelles.

C'est bien évidemment pour cet aspect-là du danger que les mesures sanitaires sont faites (confinement, etc.). Si on n'est pas capable de contrer le premier danger (donc de trouver un remède), l'idée est d'au moins limiter le plus possible les dégâts.

 

Mais le principal danger, le plus important n'est pas la létalité ou l'infectiosité, c'est un aspect beaucoup moins visible, qui rend les deux autres bien plus dangereux à leur tour...

 

L'imprédictibilité

L'évolution d'une population, quelle qu'elle soit, en l’occurrence une population de virus est soumise à la théorie du chaos. En effet, mettons qu'une personne infectée en infecte deux autres. A chaque contact le nombre d'infectés va alors doubler. Passant de 1 à 2, à 4, puis 8, 16, 32 etc.. C'est ce qu'on appelle à juste titre une propagation exponentielle.

Révélation

Les détails sont expliqués dans le lien ci-dessous :

Quand une évolution de ce type est exponentielle, alors on dit que l'évolution est chaotique. Et la conséquence majeure c'est l'imprédictibilité. On pourra faire des calculs savants, on n'arrivera pas à prédire l'évolution future passé une certaine date, de la même manière que la météorologie ne peut pas prédire correctement le temps passés quelques jours.

C'est exactement ce qu'il s'applique lors d'une épidémie, et encore pire lors d'une pandémie. La propagation du virus est alors rapidement changeante et presque impossible à prédire, rendant alors l'aspect de l'infectiosité bien plus dangereux.

 

Conclusion

C'est pour cela que les mesures sanitaires doivent être si drastiques. Les autres maladies, qui pourtant peuvent être bien plus létales et donc à première vue bien plus dangereuses, ne le sont pourtant pas forcément, et pour plusieurs raisons, qui dépendent des cas.

Par exemple pour la rougeole, qui est pourtant terriblement infectieuse, nous possédons un vaccin. Bien que très largement insuffisante pour éradiquer définitivement cette maladie, la couverture vaccinale mondiale est suffisant pour stabiliser la propagation. Ce qui fait que la rougeole fait à l'heure actuelle beaucoup plus de mort et de dégâts que le coronavirus, mais n'est pas imprévisible.

Ce qui fait que dans l'absolu, lorsque l'on parle de danger (et donc de risque) et non pas de conséquences établies, le coronavirus est un énorme danger à l'heure actuelle. Si jamais, pour une quelconque raison, la rougeole se mettait à se répandre de la même manière (chaotiquement) que le coronavirus, les mêmes mesures sanitaires seront alors prises, et elle devront d'ailleurs être bien plus autoritaires.

 

Donc oui, le coronavirus touche moins de monde et fait beaucoup moins de morts que la simple grippe ou que bien d'autres maladies. Mais la pandémie est imprévisible, de là viennent les estimations pessimistes selon lesquelles le virus aurait pu contaminer 60 ou 80% de la population mondiale... parce que étant imprévisible, cela aurait pu être un scénario tout à fait possible.

Cependant aucune raison de paniquer, suivez les actualités du ministère de la santé et de l'OMS qui sont les seules sources fiables. Suivez les recommandations, les lois et les décrets, restez chez vous, et tout ira bien.

Modifié par Daniel le Belge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...

Information importante

Veuillez accepter les Conditions d’utilisation de notre forum avant son utilisation