Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'températures'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Le forum
    • Annonces
    • Accueil et présentations
    • Taverne du sacheur assoiffé
    • Propositions
    • Outils et ressources
  • Salons thématiques
    • Eléments à analyser
    • Actualité
    • Épistémologie
    • Général
    • Politique
    • Histoire
    • Médecine et santé
    • Espace et Terre
    • Sciences naturelles et technologie
    • Spiritualité

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


À propos de moi

2 résultats trouvés

  1. En 2015 est apparue une rumeur affirmant qu'une période glaciaire pourrait toucher la Terre au cours des années 2030-2040. Cette rumeur n'est pas restée dans les sites de réinformations, certains médias traditionnels l'ont reprise (même si certains de ces derniers ont supprimé l'article qu'ils en avaient fait). Cette rumeur proviendrait d'une professeure de... mathématiques, une certaine Valentina Zharkova, de l'Université de Northumbria, et qui serait également astrophysicienne formée en Ukraine. Les relayeurs de la rumeur font la comparaison avec une période s'étendant entre 1645 et 1715, le minimum de Maunder, où le nombre de taches solaires était beaucoup plus faible qu'à l'heure actuelle. Cette rumeur se contente de dire qu'une baisse de l'activité du Soleil causera une baisse significative des températures mondiales, sans tenir compte des autres facteurs du réchauffement climatique actuellement en cours. Pour les curieux, il existe un site permettant d'observer l'activité solaire en temps réel : https://www.spaceweatherlive.com/fr/activite-solaire Selon les travaux, publiés en 2010, de Georg Feulner et ses collègues, une baisse significative de l'activité solaire ne ferait baisser la température moyenne que de 0,3°C au plus. Une baisse qui sera compensée par le réchauffement en cours. https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1029/2010GL042710 Feulner avait également publié, en 2011, un article concernant une faible glaciation entre le 13ème et le 19ème siècle dont la cause serait des éruptions volcaniques et non une baisse de l'activité du Soleil. https://www.pik-potsdam.de/news/press-releases/archive/2011/study-on-the-little-ice-age-low-solar-activity-just-marginally-cools-the-climate https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-quatre-eruptions-volcaniques-expliquent-petit-age-glaciaire-36461/ Quoi qu'il en soit, une baisse de l'activité solaire n'est pas forcément liée à une baisse des températures mondiales, et pour ce qui de la période glaciaire prévue pour les années 2030, nous saurons si c'est vrai une fois le temps venu, même si cela reste peu probable (bien que la baisse de l'activité solaire reste très probable comme signalé en réponse à ce sujet par @Maxther).
  2. Parmi les climato-sceptiques, il existe ceux qui nient purement et simplement le réchauffement climatique. En conséquence, ils ont l'impression qu'un hiver froid vient confirmer l'absence d'un réchauffement. En agissant ainsi, ils commettent une erreur qu'une bonne partie de la population fait : confondre climat et météorologie. Bien que les deux soient liés, ils restent différents. Le dictionnaire Larousse définit le climat comme étant : Et il définit la météorologie : À titre d'exemple, l'Europe de l'Ouest possède un climat tempéré océanique (donc influencé par l'océan Atlantique) qui lui donne une météo variée tout au long de l'année. En conséquence, un hiver plus froid que la norme est normal, puisqu'il est la conséquence de multiples facteurs souvent limités dans le temps, comme une masse d'air froid qui redescend sur l'Europe, de même qu'un été caniculaire reste normal s'il est isolé. Si l'un ou l'autre tend à se répéter très souvent, on peut conclure à un dérèglement climatique. D'autres climato-sceptiques disent que la Terre a déjà connu d'autres réchauffements climatiques, sur ce point, ils n'ont pas tort, mais ce qui inquiète est la rapidité du réchauffement ! Les températures montent trop rapidement, et cela a des conséquences sur les différentes formes de vie, qu'elles soient terrestres ou marines, certaines espèces n'arrivant pas à s'adapter rapidement à ce changement. Le graphique ci-dessous montre l'évolution de la température moyenne en Belgique depuis 1833, et il montre bien qu'il existe une augmentation des températures. Les données ont été prises depuis le site de MétéoBelgique (Lien) et calculées pour donner la température moyenne de chaque année. Vous pouvez ainsi refaire le même travail que j'ai effectué (si vous avez du temps libre, puisqu'il peut prendre plusieurs heures, donc préférez répartir le travail sur plusieurs jours voire semaines) et voir ainsi si le graphique que vous obtenez correspond à celui que j'ai moi-même obtenu. J'ai également joint mon travail à ce message, si vous voulez vérifier les données entrées. Températures moyennes en Belgique.xlsx Pour calculer la température moyenne de l'année souhaitée sur base de ce graphique, il suffit de prendre la formule où x correspond à l'année souhaitée à qui on soustrait 1833, et y correspondant à la température selon la courbe de tendance. Ainsi, on peut facilement calculer la différence de température entre deux années. Pour la faire courte, la formule à utiliser est : Pour interpréter ce graphique, il est inutile de prendre une période de seulement quelques années pour montrer l'absence éventuelle d'un réchauffement, puisqu'il se mesure sur une période plus longue (souvent plusieurs décennies, voire depuis les premiers relevés de températures qui datent souvent de la première moitié du 19ème siècle). En résumé, il est important de faire la différence entre climat et météorologie pour bien comprendre ce phénomène qui est bien réel, même si on refuse d'y croire, et éviter de commettre des erreurs de logiques ou d'observation, le réchauffement climatique étant visible sur un nombre important d'années et non sur une période de temps relativement courte, et le réchauffement actuel est inquiétant par sa rapidité et son impact important sur la faune et la flore. PS: Des corrections et/ou des ajouts seront éventuellement effectués dans le cas de nouveaux éléments ou si jamais j'ai mal interprété une information.
×
×
  • Créer...

Information importante

Veuillez accepter les Conditions d’utilisation de notre forum avant son utilisation