Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'science'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Le forum
    • Annonces
    • Accueil et présentations
    • Taverne du sacheur assoiffé
    • Propositions
    • Outils et ressources
  • Salons thématiques
    • Eléments à analyser
    • Actualité
    • Épistémologie
    • Général
    • Politique
    • Histoire
    • Médecine et santé
    • Espace et Terre
    • Sciences naturelles et technologie
    • Spiritualité

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


À propos de moi

5 résultats trouvés

  1. "L'Urgence Climatique..." est un leurre L'Urgence climatique est un leurre est un bouquin écrit par le professeur François Gervais. Il y présente une thèse comme quoi le réchauffement climatique mais c'est le simple fait d'une variation cyclique du climat. Est-ce que ça se tient ? Qui est donc François Gervais ? François Gervais est donc professeur... mais absolument pas dans le domaine du climat. Le présenter par son parcours universitaire serait donc un argument d'autorité. Dans ces livres, L’effet de serre remis en question et L'Urgence climatique est un leurre, François Gervais considère que l'on accorde trop d'importance au rôle du dioxyde de carbone, et que l'augmentation du climat se fait par cycles. Problème, c'est faux. Ici, dans France Soir, François-Marie Bréon s'attelle à démontrer en quoi, de son premier à son second livre, les données qui l'amènent à ses conclusions, sont incomprises, erronées, manipulées ou mensongères : http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/le-rechauffement-climatique-un-leurre-escroquerie-climatosceptique-de-francois-gervais François-Marie Bréon a également publié un article dans Le Monde, dénonçant point par point l'imposture de François Gervais : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/10/28/les-contre-verites-du-dernier-pamphlet-climatosceptique_3504317_1650684.html Et si ce dernier a bel et bien utilisé son droit de réponse, hé bien, je vous laisse juger par vous-mêmes à quel point, en plus d'être malhonnête, il ne répond pas aux points soulevés par M.Bréon : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/10/28/la-reponse-de-l-auteur-francois-gervais_3504318_1650684.html ou en version plus complète ici : https://kin152.gadz.org/climatologie/reponse_au_monde.pdf Hé bien, si vous avez eu le courage de poursuivre jusqu'ici, il va falloir continuer, parce que nombre de graphiques présentés par M.Gervais sont problématiques, comme le démontre ici Guillaume Blanc : https://gblanc.fr/spip.php?article588 Vous l'avez compris, le discours de François Gervais a beau sembler scientifique, il ne passe pas à l'examen des faits. Voici donc la réponse la plus complète qui puisse être apportée au discours de charlatan : https://sogeco31.blogspot.com/2019/01/francois-gervais-passe-la-moulinette-de.html Et si vous n'avez pas les nerfs de tout lire, il y a toujours ces deux vidéos : Par @Satan à partir, entre autre, des apports de Tyreann, @Bubo K et @Brocolis
  2. Si je poste cette vidéo sans l'intégrer dans un article super long avec des arguments et des sources, c'est parce qu'à elle seule, elle vaut très largement le détour, et elle ne tourne pourtant pas tellement dans les milieux zet'. Plus que l'expérience qui est menée, c'est le protocole qui est extrêmement bien vulgarisé, l'expérience, l’expérience à l'aveugle, l'expérience en double-aveugle... Comment valider ou invalider une hypothèse par l'expérience. Enjoy.
  3. "Il est strictement interdit de descendre au sud du 60e degré, réservé aux scientifiques et militaires" On peut trouver, sur internet, un argument comme quoi le Pôle Sud serait interdit d'accès. Cela sert généralement d'argument pour des théories du complot, fumeuses. Est-ce véridique ? Non. Il est possible de faire du tourisme en Antarctique[1], par bateau[2], par avion[3].[4] Depuis des accords internationaux de 2005 et 2006, le parc touristique a même été agrandi, et maintenant 18 sites bénéficient de lignes directrices[5] : Penguin Island (Lat. 62º 06’S; Long. 57º 54’W); Barrientos Island, Aitcho Islands (Lat. 62º 24’S; Long. 59º 47’W); Cuverville Island (Lat. 64º 41’S; Long. 62º 38’W); Jougla Point (Lat 64°49’S; Long 63°30’W); Goudier Island, Port Lockroy (Lat 64°49’S; Long 63°29’W); Hannah Point (Lat. 62º 39’S; Long. 60º 37’W); Neko Harbour (Lat. 64º 50’S; Long. 62º 33’W); Paulet Island (Lat. 63º 35’S; Long. 55º 47’W); Petermann Island (Lat. 65º 10’S; Long. 64º 10’W); Pleneau Island (Lat. 65º 06’S; Long. 64º 04’W); Turret Point (Lat. 62º 05’S; Long. 57º 55’W); Yankee Harbour (Lat. 62º 32’S; Long. 59º 47’W); Brown Bluff Snow Hill Shingle Cove, Coronation Island (Lat. 60º 39' S, Long. 45º 34' W) Devil Island, Vega Island (Lat. 63° 48' S, Long. 57°167' W) Whalers Bay, Deception Island, South Shetland Islands (Lat. 62° 59' S, Long. 60° 34' W) Half Moon Island, South Shetland Islands (Lat. 60°36' S, Long. 59°55' W) Il est possible également de rejoindre l'Antarctique dans le cadre de missions scientifiques ou de ravitaillement[6]. En gros, si quelqu'un vous prétend qu"on nous cache des choses", vous pouvez lui répondre qu'il répète un peu trop vite certaines légendes urbaines. Et lui partager les liens ci-dessus, au contenu magnifique : https://voyagesetvagabondages.com/voyage-en-antarctique-guide-pratique/ https://www.marguerite-et-troubadour.fr/voyage-en-antarctique/ D'ailleurs, si vous avez été conquis et que vous avez décider de vous embarquer : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/antarctique/ http://fr.wikihow.com/voyager-en-Antarctique https://www.gngl.com/ps-antarctique/rn-pole-sud/tp-circuit-accompagne/at-decouverte/ant005--antarctique-vol-jusqu-au-pole-sud Rédigé partiellement par @Satan Footnotes ^ https://www.ats.aq/f/ats_other_tourism.htm ^ https://www.coolantarctica.com/Travel/antarctica_travel_home.php ^ https://www.antarcticaflights.com.au/ ^ https://iaato.org/home ^ http://droit.antarctique.free.fr/FichesTechniques.htm ^ http://www.taaf.fr/Participation-a-une-rotation-australe-du-Marion-Dufresne
  4. Moon-Hoax --- --- --- Cette section à pour objectif de lister les arguments en faveur du complot lunaire, et d'y opposer les explications scientifiques pour chacun d'entre eux. Tables des Matières Le déroulement précis des événements de la mission Apollo 11 Les Origines Origine du "complot lunaire" Le complot lunaire et Stanley Kubrick Les Soviétiques "Pourquoi les soviétiques n'ont rien dit ?" "Pourquoi les soviétiques n'ont rien fait ?" Le point de vue d'Alexei Leonov, héros soviétique. Les Américains Pourquoi ils n'y sont pas retourné ? Connaissez-vous le LRO ? Les autres nations Arguments en vrac Concernant la gravité lunaire La combinaison des astronautes Les ceintures de Van Allen "Impossible de transmettre en direct en 1969" Qui filme le décollage ? Pourquoi il n'y a pas de flammes quand le module décolle de la lune ? "Le drapeau flotte au vent " Les roches lunaires ramenées par les missions Apollo Pourquoi les ombres vont dans des directions différentes sur les photos ? "La NASA à utilisé une grue pour filmer" Pourquoi les astronautes ne font pas des bonds de 2 mètres de haut ? --- --- --- Voici pour commencer le déroulement précis des événements de la mission Apollo 11 (en anglais) : http://history.nasa.gov/SP-4029/Apollo_11i_Timeline.htm LES ORIGINES Origine du complot lunaire ou Moon Hoax Ce complot a été inventé de toutes pièces par Bill Kaysing en 1974. Il a sorti un livre "We never went to the Moon". Bill Kaysing travaillait dans une entreprise d'ingénierie, qui a notamment commencé à fabriquer des fusées en 1974. Bill Kaysing n'est cependant pas ingénieur, il a une formation de professeur d'anglais, donc son travail dans l'entreprise était de corriger les fautes d'orthographe... On ne peut donc pas dire que cela fasse de lui un expert en ingénierie aérospatiale Seconde origine du complot Une des principales thèses concernant le complot lunaire est que le gouvernement américain à fait appel à Stanley Kubrick, célèbre réalisateur britannique, connu notemment pour le réalisme du film 2001 : L'Odysée de l'Espace sortit en 68 soit un an avant Apollo 11. Cette histoire vient d'un poisson d'Avril de la chaîne de télévision franco-allemande Arte. Ce canular est publié le 1er Avril 2004 sous la forme d'un documentaire réalisé par William Karel et s'intitule Opération Lune. LES SOVIÉTIQUES "Pourquoi les russes n'ont rien dit sur l'alunissage américain ?" C'est faux, les Russes ne se sont pas tus au sujet d'Apollo. L'arrivée sur la Lune des astronautes Américains a été décrite dans un article en première page de La Pravda, plus trois colonnes en page 5. http://www.scientificamerican.com/article/apollo-moon-khrushchev/ Les savants Soviétiques qui participaient aux deux programmes lunaires Russes ont attentivement étudié les raisons du succès US, qu'ils admiraient et enviaient : http://www.quora.com/What-was-the-Soviet-reaction-to-the-Apollo-11-moon-landing "Pourquoi les russes n'ont pas emboîté le pas ?" Les russes ont effectivement emboîté le pas, avec le programme ЛУНА (Luna) qui a envoyé de nombreuses sondes sur la surface de la Lune ou en orbite de la Lune de 1959 à 1976. 45 sondes pour être exact, dont 24 ont atteint leur objectif. Luna 1 (1959) est le premier engin spatial à s'affranchir de l'attraction terrestre, Luna 2 (1959) est le premier objet artificiel à atteindre le sol lunaire, Luna 3 réalise la première photographie de la face cachée de la Lune (1959), Luna 9 (1966) est la première sonde à se poser en douceur sur le sol lunaire tandis que Luna 16 (1970) réalise le premier retour automatisé d'échantillon de sol d'un autre corps céleste que la Terre. Les missions Luna 17 (1970) et 21 (1973) emportent les premiers astromobiles (rover Lunokhod) qui vont parcourir plusieurs dizaines de km à la surface de la Lune. Ils ont aussi construit leur module lunaire pour envoyer des hommes sur la Lune, le LK, largement copié sur le LEM de Apollo. Ils avaient aussi leur fusée lunaire : les américains avaient la Saturn V, les russes avaient la N1. Mais à cause du choc pétrolier des années 70, l'Union soviétique a réduit son budget spatial, et ils ont décidé d'arrêter le programme car de toute façon les USA les avaient battus, et puis la N1 n'a jamais fonctionné. Alexeï Leonov, un héros cosmonaute russe, le plus connu après Gagarine, est le premier homme à avoir fait une sortie extra-véhiculaire, c'est-à-dire le premier à être sortit seul dans l'espace. Il explique dans ce lien pourquoi il est stupide de dire que les américains ne sont pas allés sur la lune: http://ria.ru/science/20090720/177908258.html LES AMÉRICAINS Pourquoi ils n'y sont jamais retourné ? Ils y sont déjà allés 6 fois, entre 1969 et 1972, en tout 12 hommes ont marché sur la Lune. Si personne ne l'a refait depuis Apollo 17, c'est que ça coûte des milliards et que ça ne rapporte rien d'autre que la gloire et des cailloux... Accepteriez-vous de payer régulièrement des milliards de dollars pour gagner des cailloux ? Attention les cailloux c'est très bien pour la science, mais on a déjà ramené plusieurs kilos ça suffisait amplement pour les analyses. Par la suite les américains comme les soviétiques se sont plutôt intéressés dès les années 70 jusqu'au années 90 à l'exploration du reste du système solaire. Les soviétiques ont été encore les premiers à atteindre le sol martien et les seuls à atteindre le sol de Vénus. Chez les américains on va avoir les glorieuses missions Voyager entre autres. A la fin des années 80, les soviétiques et américains vont se concentrer sur le développement des stations spatiales. Connaissez-vous le LRO ? LRO, c'est l'acronyme de Lunar Reconaissance Orbiter Il s'agit d'une sonde en orbite autour de la Lune, lancée par la NASA en 2009. Son objectif, comme son nom l'indique, est de prendre plein de photos de la Lune, initialement pour préparer le retour des astronautes américain dans le cadre du programme Constellation qui a été annulé. Et entre autres, elle a pris des photos de tous les sites d'alunissage et des sites de sondes, ils ont ainsi très bien photographié le site Apollo 11 (où on ne voit plus le drapeau qui a été éjecté au décollage), le site Apollo 17 est très beau aussi et ils ont retrouvé la marathonienne Lunokhod 2 (soviétique) qui a parcouru près de 40km. Enfin Apollo 12 s'est posé à côté d'une sonde Surveyor et a récupéré sa caméra dans laquelle on a retrouvé des bactéries terrestres survivantes. La photo de l'astronaute à côté de la sonde est assez sympa d'ailleurs. On peut voir les photos du LRO sur ce site: https://www.nasa.gov/mission_pages/apollo/revisited/#.Vjy-wKK7ZE4 En plus des américains et des soviétiques, l'Europe (avec l'ESA), l'Inde, la Chine, le Japon, et l'Israël ont aussi lancé des sondes vers la lune. Aucun d'entre eux n'à remis en question la véracité de l'alunissage américain et plusieurs sondes ont photographié les vestiges des missions américaines depuis l'orbite lunaire. On parlais de LRO précédemment, mais voici la même chose avec une sonde japonaise : http://fr.sci.astronomie.narkive.com/Jn02TW2P/kaguya-repere-les-traces-de-la-mission-apollo-15 ARGUMENTS EN VRAC Concernant la gravité lunaire: On voit très bien sur les vidéos l'effet de la gravité sur eux, qui n'est réduit que grâce à leur combinaison de 72 kg et l'équilibrage en métal de leurs chaussures, tout a été prévu pour empêcher les astronautes de faire des bonds de 8 mètres de haut, pour d'évidentes raisons de confort et de sécurité des astronautes !! La combinaison des astronautes : Leur combinaison a coûté des milliards de dollars de développement et ce n'est évidemment pas pour des prunes. Sur la Lune, la température est effectivement de 120°C au soleil et -175°C à l'ombre. La tenue lunaire a été conçue pour endurer des températures allant de -179 à +154°C pour une pression nominale de 0,26 atmosphères. Elle permet même de résister aux impacts de micrométéorites. Elle pèse 72 kg avec le PLSS (pour Portable Life Support System, soit Système de Support de vie Portable. C'est le sytème qui permet de gérer l'oxygène et l'eau des astronautes entre autres). C' est International Latex Corp.(ILC DOVER Inc. maintenant) qui l'a fabriqué. Plus de détails techniques sur ces impressionnantes combinaisons à cette adresse: http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_US/apollo/astronautes/scaphandre/ Pourquoi faire tout cela ? Car une combinaison spatiale c'est un vaisseau spatial personnel. A quelques centimètres c'est le vide spatial. A la place de "combinaison" on peut parler de "capsule à forme ergonomique". "De toute façons ils n'auraient jamais pu passer les ceintures de Van Allen !" 1- La première ceinture (il y a deux ceintures de Van Allen) est située à 600 km d'altitude (ou 1600 km selon la zone) et que de nombreuses photos et vidéos ont été prises par des astronautes depuis des distances plus lointaines que celle-ci. 2- Une des ceintures est constituée principalement de protons (particules positives H+), et la 2ème d'électrons (particules négatives). Une simple feuille de papier bloque les H+, une feuille d'aluminium bloque les électrons (on rappelle que ce sont des particules sub-atomiques). Le plomb est seulement nécessaire pour le rayonnement gamma constitué de photons très énergétiques, qui ne se trouvent qu'en petite quantité dans les ceintures, donc pas de problème (contrairement au voyage vers Mars par exemple). 3- En radioactivité, ce qui compte avant tout, outre l'intensité des radiations, c'est surtout le temps d'exposition à ces radiations. La première ceinture est la plus dangereuse, mais elle ne fait que 7000 km d'épaisseur environ (ça dépend la zone par laquelle on passe). Pour traverser la ceinture intérieure, le vaisseau Apollo mettait donc environ un quart d’heure (la vitesse de libération étant de 11,2 km/s soit 40.320 km/h), ce qui est très très loin d'être suffisant pour être irradié. La 2ème ceinture fait environ 65000km d'épaisseur (de 10000 à 75000 km de la Terre), elle est traversée en environ 2h: Un blindage en alliage d’aluminium de 1 gr/cm² suffisait à absorber complètement les électrons. 4- Evidemment, les différentes missions lunaires sont passées par les zones les moins énergétiques. "C'était pas possible de retransmettre une vidéo en direct depuis la Lune en 1969 !" Si, c'était possible. D'ailleurs les russes aussi ont envoyé des sondes lunaires dans les années 60/70 qui ont pris des vidéos et photo en transmission directe. Le meilleur exemple c'est les Lunokhod, des sortes de jeeps lunaires russes télécommandées qui se déplaçaient et prenaient des photos et vidéos en même temps, de 1969 à 1973. Pour rappel : la première photo prise depuis la surface de la Lune c'était l'atterrisseur soviétique Luna 9 en 1966. Et le premier objet terrestre posé sur la Lune était Luna 2 en 1959 ! Ce qui nous emmène à la question suivante : "Qui filme le décollage ?!" Les caméra télécommandées par ondes radio ça existe, et c'est utilisé depuis 1917... Apollo 11 embraquait des caméras à pellicules classiques. Les images tournées par cette caméra n'ont pu être visionnée qu'a leur retour sur Terre. La transmission était assurée par des caméras de bien moins bonne qualité. La qualité des transmission photos des sondes interplanétaires qui ont suivi le programme Apollo n'a cessé de croître grâce à l'invention du capteur CCD en 1969. Pourquoi il n’y a aucune flamme ni fumée quand le module décolle de la Lune ? Tout tiens dans le carburant utilisé : de l’hydrazine. C'est ce qu'on appelle un mono-carburant. Pour rappel : le principe d'un carburant dans l'espace est de brûler pour chauffer un gaz qui va ensuite être éjecté. Mais brûler du carburant n'est pas la seule manière de chauffer un gaz. L'hydrazine est un produit qui a la capacité de réagir chimique avec lui-même, à la manière de l'eau oxygénée. Cette réaction chimique chauffe le mélange et le gaz peut être éjecté, mais il n'y a pas de flammes. Pourquoi ne pas utiliser ça sur Terre alors ? Car sur Terre la gravité est bien plus importante et la propulsion à l'hydrazine n'est pas assez puissante. "Le drapeau flotte au vent !" Il bouge seulement à cause de l'astronaute, et il reste droit grâce à une baguette horizontale en métal. On peut très facilement remarque qu'il ne bouge plus jamais à partir du moment où l'astronaute arrête de le toucher, on le voit très bien sur la vidéo complète de la pose du drapeau à 4 min 08 : Les roches lunaires ramenées par les missions Apollo Les missions Apollo ont permis de rapporter 380 kg de roches lunaires, ce qui aurait été impossible avec de simples robots (le programme de récupération russe en avait ramené seulement quelques centaines de grammes par robot). La communauté scientifique mondiale à pu mener des études sur ces roches. Les données sont en accord avec les données antérieures collectées par Surveyor V. Les nouveaux minéraux identifiés dans ces roches (armacolite, tranquilityite et pyroxferroite) ne s'inventent pas. Ces roches, toujours disponibles dans diverses collections, sont également en accord avec tout ce que l'on connait de la géologie lunaire. L'atlas des milliers d'échantillons ainsi que leurs photos sont accessibles au public à cette adresse: http://www.lpi.usra.edu/lunar/samples/atlas/ Apollo 11 par exemple a ramené 21,5 kg de roches lunaires. Celles-ci ont commence a être etudiées et des publications preliminaires etaient disponibles avant même qu'Apollo 12 ne parte. Aujourd'hui encore, les scientifiques n'ont toujours pas tout analysé, on a déjà appris beaucoup de choses alors on garde du stock de roches pour plus tard. Pourquoi des ombres de direction différentes sur les photos? Voici une photo prise sur l'avenue Foch, où l'on voit par jour de soleil les ombres des arbres partir dans plusieurs directions différentes malgré l'unique source de lumière: Cette photo de l'avenue Foch a t-elle été tournée en studio par des agents de la CIA afin de vous faire croire que la direction des ombres changent en fonction de la perspective ? Je ne pense pas. Vous avez d'ailleurs le même effet avec les rayons crépusculaires du soleil à travers les nuages. "Il y a des photos de la grue qui a servi à faire le tournage du faux alunissage !" La grue en question s'appelle "Gantry" à la NASA, c'est une grue qui n'a pas servi du tout à fabriquer des images de cinéma, mais qui a servi en réalité à simuler des alunissages. Cette grue n'est pas du tout secrète, elle est même encore utilisée à l'heure actuelle. Voici un article du site web officiel de la NASA qui lui est consacré : http://www.nasa.gov/centers/langley/news/factsheets/fs-2007-08-138-larc.html Pourquoi les astronautes ne font pas des bonds de 2 mètres de haut ? La combinaison seule pèse 75kg. Avec la gravité lunaire, l'astronaute et sa combinaison se comportent comme s'ils ne faisaient plus que 25 kg. S'il avait une combinaison qui lui permette de plier les genoux et sauter le plus haut possible, il irait sans doute à 2 mètres de haut,effectivement. Le problème c'est qu'ils ne peuvent pas plier les genoux à cause de leur combinaison, ni même essayer de sauter trop haut car une chute sur un caillou coupant pourrait endommager leur combinaison et les tuer. Voyez les petits sauts de l'astronaute Gene Cernan sur la Lune pendant Apollo 17: https://www.youtube.com/watch?v=HKdwcLytloU Il ne prend quasiment pas d'impulsion, sa combinaison entrave tous ses mouvements, et pourtant il décolle facilement à 30 centimètres à des moments... En bonus - Liens externes vers d'autres ressources : La NASA a posté 11 191 originaux en HD sur le web récemment : http://www.agences-spatiales.fr/11191-photos-des-missions-apollo-en-hd-sur-flickr/ Très bon site de débunkage sur le Moon hoax, par un passionné d'astronomie (Apolloman sur Youtube) : http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/apollo.php Dans le même principe nous avons la vidéo de Defakator qui liste les questions des tenants : Ce n'est pas du tout du debunk, mais cette vidéo vaut clairement le détour Et voici la démonstration que les images des différentes missions Apollo sont bien tournées sur la Lune (avec des calculs de gravité sur les objets lancés en l'air par les astronautes et sur l'oscillation d'un pendule sur la Lune): https://www.youtube.com/watch?v=NxZMjpMhwNE
  5. Débarbouillage, parce que ce n'est pas un débunk exhaustif, je lance juste le fil. Donc, l'astrologie... En fait, ce qui peut porter à confusion c'est qu'une partie du boulot à l'air scientifique. Quelles que soit les astrologies dont on parle, il est question de position respectives des astres, d’événements célestes... Ça en jette. Sauf qu'après, et ce quelque soit l'astrologie en question, il sera question d'influence du ciel, sur nous, pauvres pouilleux (ref). C'est là que ça coince. Ces interprétations ne sont pas rigoureuses, elles ne se basent absolument pas sur des expériences empiriques, c'est-à-dire qu'on n'a pas analysé des milliers de profils psychologiques différents répertoriés selon leur thème astral, on n'a pas essayer d'y trouver des liens, une causalité, puis une corrélation. L'interprétation, aussi complexe soit-elle, basée sur des années d'expérience ou sur une tradition ancestrale, reste, somme toute arbitraire. Pourtant, il y a des milliers de témoignages... Les témoignages de constituent pas un preuve de la véracité de quelque chose. Par contre, il est intéressant de savoir pourquoi tant de gens ont l'impression que ça marche. Un des effets en jeux est l'effet Barnum, je vous mets un lien wikipédia en-dessous. Quelques liens : Vidéo youtube, Le Monde : L’ astrologie fonctionne-t-elle ? Vidéo Youtube, Spline LND : Bug Mental #15 - L'ASTROLOGIE VALIDÉE SCIENTIFIQUEMENT ? Conférence, L'Observatoire Zététique, Serge Bret-Morel : L'Astrologie et la Science, y a-t-il du vrai ? astroscept.com Vidéo Youtube, La Tronche en biais : Astrologie ! - Tronche en live #18 (Serge Bret-Morel) . Article Wikipédia : Effet Barnum __________________________________ Le débat est ouvert ?
×
×
  • Créer...

Information importante

Veuillez accepter les Conditions d’utilisation de notre forum avant son utilisation